La Fière.

Hello tout le monde,

Aujourd’hui, direction La Fière, (50480), tout à côté de Sainte-Mère-Eglise dans le département de La Manche en Normandie.

C’est à cet endroit, qu’entre le 6 et le 9 juin 1944, de violentes batailles s’y déroulèrent.

L’une des missions essentielles de la 82ème division aéroportée américaine est alors de prendre les ponts qui enjambent la Fière et ceux de Chef-du-Pont, situés à l’ouest de Sainte-Mère-Église. Durant 3 jours de violents combats se déroulent dans la région voisine de la rivière Merderet, au cœur des marécages volontairement inondés par les forces allemandes.

La Fière, juin 1944. Source facebook.com

Le 6 juin, au lever du jour, une compagnie appartenant au 505ème régiment d’infanterie parachutiste, (Parachute Infantry Regiment ), soutenue par des soldats des 507ème et 508ème régiments prennent d’assaut le manoir de La Fière ainsi que le pont surplombant la Merderet. À la fin de l’après-midi, les forces allemandes, bien qu’ayant reçu le renfort de chars, n’arrivent pas à reprendre le pont.

Les deux jours qui suivent, voient les Allemands contre-attaquer à plusieurs reprises. Malgré le manque de munitions, les soldats américains tiennent leur position. Le 9 juin, le général James Gavin mène un assaut sanglant à travers les zones inondées pour prendre le contrôle de la route et la sécuriser. Grâce au renfort de chars en provenance d’Utah Beach, les parachutistes américains réussirent à prendre définitivement le village de Cauquigny.

Cette victoire met fin à la bataille de La Merderet.

Pour rendre hommage aux nombreux parachutistes et soldats d’infanterie américains qui perdirent la vie dans cette région, une statue baptisée « Iron Mike » y est érigée. Cette statue est semblable à celle qui peut être observée à Fort Bragg (USA), où est toujours basée la 82ème division aéroportée.

Voilà un petit résumé sur l’histoire du lieu, si vous passez dans le coin n’hésitez pas à vous arrêter, vous pourrez vous garer sur le parking.

L’accès n’est pas compliqué, même si cela monte un peu, les personnes à mobilité réduite avec une personne aidant peuvent facilement se rendre au mémorial. Enfin, pour les enfants, je pense qu’à partir de 12 ans c’est bien, afin de leur expliquer pourquoi ce monument est présent à cet endroit.

INTÉRÊT HISTORIQUE :

Note : 4.5 sur 5.

ACCESSIBILITÉ :

Note : 4.5 sur 5.

ENFANT :

Note : 3 sur 5.

Enfin si vous souhaitez retrouver tous mes articles, n’hésitez pas à cliquer sur le MENU/CATÉGORIE, dans la colonne de droite ou pour les portables et certaines tablettes en bas de page. Ainsi, vous les retrouverez répertoriés par rubriques et départements. Et si cela vous a plu un petit j’aime 👍, ou encore mieux abonnez-vous c’est gratuit. 😊 Merci.

(Photos collection privée Patricia Gontier)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s