BUNKER MUSÉE MÉMOIRE 39-45

Hello tout le monde,

Aujourd’hui, retour sur une visite faite à Calais et plus précisément au Musée Mémoire 39-45 de Calais, (62100), dans le département du Pas-de-Calais. Situé en face de l’hôtel de ville dans le Parc Saint-Pierre.

Le Musée mémoire 39-45 de Calais est donc situé au cœur de la ville, dans le parc Saint-Pierre en face de l’Hôtel de Ville et de la célèbre statue du sculpteur Rodin « Les Six Bourgeois de Calais ».

Le 26 mai 1940, après 3 jours d’intenses combats, l’armée allemande s’empare de Calais, l’occupation ne prendra fin que le 30 septembre 1944 après l’intervention de l’armée canadienne.

La construction du bunker commence au début de l’année 1941, soit moins d’un an après le début de l’occupation allemande. L’organisation Todt se charge de la réalisation de l’ouvrage; il va devenir le plus long bunker d’Europe.

Construit en béton armé il dispose d’une longueur centrale de 94 m pour une largeur variant de 14 m au centre et de 23 et 32 aux extrémités. L’épaisseur des murs extérieurs dépasse les 2m, celle du toit atteint 1m50 et la profondeur des fondations est quant à elle de 3 mètres.

L’ensemble du bâtiment est composé de 5 parties regroupant une quarantaine de pièces au total.

Une fois sa construction achevée, le site abrite les différents commandants allemands du port qui se succèdent de 1941 à 1944.

Centre de transmission téléphonique de la marine allemande pour le département, le site sert de poste de commandement notamment pour les batteries allemandes positionnées le long des côtes. Il sert aussi de relais entre les postes de commandement de la Kriegsmarine basés à Boulogne sur Mer et Dunkerque.

Dissimulé sous les frondaisons du parc Saint-Pierre, dont l’accès par ailleurs est alors strictement interdit à la population civile, le site bénéficie d’une totale discrétion. Aussi, malgré les nombreux bombardements dont la cité des « Six Bourgeois » est victime au cours du conflit, le bunker n’est jamais atteint.
Le 30 septembre 1944, le jour de la libération de la ville par les soldats canadiens de la 3ème
division d’infanterie, ces derniers découvrent « par hasard » l’existence du bunker et détruisent la pièce servant de central téléphonique au lance flammes.
A la libération le blockhaus est en grande partie pillé par la population. Les autorités municipales décident de murer son accès en 1948.
En 1962, par la volonté et l’opiniâtreté de trois citoyens calaisiens messieurs Deroide, Le Sourd et Wiart, le musée de la Seconde Guerre mondiale voit le jour. Son inauguration se déroule le 1er septembre 1962.

Si vous passez dans le coin, c’est vraiment un lieu à voir, vous pouvez vous garer sans difficulté. Le bunker est accessible pour les personnes à mobilité réduite, et pour les enfants à partir de 6-8 ans sans souci.

INTÉRÊT HISTORIQUE :

Note : 5 sur 5.

ACCESSIBILITÉ :

Note : 4 sur 5.

ENFANT :

Note : 3.5 sur 5.

Enfin, si vous souhaitez retrouver tous mes articles, n’hésitez pas à cliquer sur le MENU/CATÉGORIE, dans la colonne de droite ou pour les portables et certaines tablettes en bas de page. Ainsi, vous les retrouverez répertoriés par rubriques et départements. Et si cela vous a plu, un petit, j’aime 👍, ou encore mieux, abonnez-vous, c’est gratuit. 😊 Merci.    

(Photos collection privée Patricia Gontier)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s