LA BATTERIE DU CAP DE LA CHÈVRE

Hello tout le monde,

Aujourd’hui, direction le Cap de la Chèvre, ou Beg penn ar roz en breton pour faire plaisir à Loulou, (29000) dans le département du Finistère en Bretagne sur la presqu’île de Crozon. Ba oui vous allez dire que je suis souvent en Bretagne, mais Loulou est breton et le littoral est truffé de bunkers. Lol

Donc aujourd’hui, nous allons visiter le Cap de la Chèvre et sa batterie dès plus intéressante.

Retour historique :

Le site en tant que pointe avancée sur l’Atlantique, est un lieu stratégique d’observation de la mer. Isolé du reste de la population de Crozon, il contrôle l’entrée de la baie de Douarnenez, et la présence militaire y est très ancienne. Un corps de garde et une batterie de canons y étaient déjà implantés sous la Royauté. Donc le terrain est un lieu stratégique depuis longtemps.

Peu de temps avant la Seconde Guerre mondiale, une imposante batterie d’artillerie côtière y est construite, intégrée par la suite au Mur de l’Atlantique pendant l’occupation.

En effet, La batterie du Cap de la Chèvre est de construction française, commandée par la Marine, les travaux commencent en 1937 et s’achèvent en 1939. Cette construction d’une grande modernité pour l’époque suit une expropriation incontestable car l’armée se prévaut d’une situation d’urgence, au vue de ce qui se passe notamment en Allemagne à partir de 1933 et l’élection d’Hitler.

Opérationnelle à partir de Mars 1940, elle va immédiatement être réquisitionnée et occupée, lorsque les soldats Allemands arrivent au Cap de la Chèvre fin Juin 1940. Ces derniers découvrent alors, une batterie de défense de la Marine Française neuve, équipée des moyens modernes de l’époque pour la visée (télémètre et périscope) et la transmission (téléphonie et radio). Ils conservent l’équipement en l’état et y ajoutent des tranchées en zigzag, des champs de mines et beaucoup de barbelés.

L’armée allemande va également occuper le casernement à proximité de la batterie en ayant aussi ajouté des baraquements en bois pour accueillir un effectif plus conséquent que celui prévu par les Français. A la fin de la guerre, ce « petit village » est toujours en voie d’agrandissement, et les travaux d’amélioration pas encore finis.

La mission principale de la batterie côtière est d’empêcher la pénétration de navires ennemis dans la baie de Douarnenez, ce qui aurait pu permettre un débarquement de troupes sur les plages de celle-ci.

La position allemande capitulera en septembre 1944, non sans combats :

Il reste quelques traces, ainsi que des trous d’obus datant du baroud d’honneur du général allemand Erwin Rauch lors des violents combats de la bataille de Brest. Ce dernier, acculé au cap, est fait prisonnier par l’US Army lors de la reddition allemande les 17 et 18 septembre 1944.

Rappel des faits : Le Général E. Rauch (commandant de la 343 Infanterie Division), commandant en second de la défense de Brest est replié au Cap de la Chèvre avec des troupes éparses et désorientées qui proviennent de toute la presqu’île dans l’espoir d’un refuge, et avec 120 à 150 marins artilleurs de la batterie en service, soit un effectif d’environ 500 combattants. Alors que Brest vient de connaître une lutte acharnée, les Allemands reculent, d’autres se rendent. Le commandement américain détache des troupes partielles pour délivrer la presqu’île. Le Général Allemand organise alors un baroud d’honneur sur le cap sachant que la cause est perdue. La défense allemande a déjà craquée sur plusieurs endroits… Les Américains avancent vite avec des blindés légers. Le cap de la Chèvre subi d’importants bombardements américains dont les traces sont encore visibles de nos jours. Les troupes allemandes capitulent facilement après quelques heures de combats sans grande conviction, et coupés de leurs lignes. Le sémaphore datant du 19ème siècle sera entièrement détruit.

Une plaque commémorative est même installée sur le toit bas du poste de commandement qui rappelle ces instants :

« Ici le 18 septembre 1944 le 17th Cav. Squadron du 15th Cavalery Group 3D US Army Général Patton puis 9th US Army après de durs combats obtint la reddition du Général E. Rauch Commandant Adjoint de la forteresse de Brest. Bretagne reconnaissante. Dalc’h sonj – Souviens-toi Ô Bretagne ».

Après guerre, le site reste terrain militaire, mais ce n’est qu’en 1971, avec la construction d’un nouveau sémaphore par la Marine nationale, à l’endroit même où se situait le précédent, qu’il redevient actif, assurant toujours de nos jours une surveillance maritime et aérienne de la baie de Douarnenez.

C’est aussi près du sémaphore, q’un Mémorial de l’Aéronautique Navale est édifié dans un des 4 encuvements de la batterie côtière, en hommage aux 646 marins morts en service aérien commandé.

Voilà un résumé de l’histoire du Cap de la Chèvre, mais le mieux est de se rendre sur place, pour pouvoir admirer le paysage et les vestiges. Pour y accéder, pas de soucis car un parking permet de se garer. Concernant les enfants, à partir de 8 à 10 ans sous la surveillance d’un adulte car il y a des falaises abruptes et certains lieux du site avec les bunkers sont dangereux comme vous pourrez le constater sur mes photos. Je vous conseille une paire de chaussures de randonnées et d’avoir les jambes couvertes car les ronces j’ai donné. Lol. Enfin, pour les personnes à mobilité réduite, cela est impossible d’accéder dans les bunkers et très difficile pour le reste du fait du chemin voir sentier non plat et et caillouteux.

Enfin, si vous souhaitez retrouver tous mes articles, n’hésitez pas à cliquer sur le MENU/CATÉGORIE, dans la colonne de droite ou pour les portables et certaines tablettes en bas de page. Ainsi, vous les retrouverez répertoriés par rubriques et départements.

INTÉRÊT HISTORIQUE :

Note : 4.5 sur 5.

ACCESSIBILITÉ :

Note : 2.5 sur 5.

ENFANT :

Note : 3.5 sur 5.

(Photos et vidéo collection privée Patricia Gontier)

2 commentaires

  1. ce récit nous fait plaisir nous avons passes une tres agreable quinzaine au Pierre et Vacances de Crozon en 2014. il y a un tres beau monument en souvenir des resistants de la presqu’île pres du point culiminant la chapelle qui est a cote est une merveille nous vous adressons toute notre amitie

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s