Le bunker : Musée Mémoire 39-45 de Plougonvelin

Hello,

Aujourd’hui direction la Bretagne et plus particulièrement la Pointe Saint Mathieu, (29217), dans le département du Finistère.

Enfile tes chaussures de randonnée, ton imper et c’est parti.

Situé à 500 mètres de la Pointe Saint Mathieu, le blockhaus était le centre de commandement de la batterie d’artillerie de marine Graf Spee. (servant de Poste de direction de tir de la batterie Graff Spee).

Composé de 2 plans types de blockhaus, reliés par un tunnel. Le niveau inférieur du type M151, affecté au cantonnement de la garnison en charge de la défense rapprochée du site. Les 4 niveaux supérieurs, du type S414, dédiés à la conduite de tir des 4 canons de 280 mm positionnés à près de 1500 mètres à l’intérieur des terres. Dans cette partie : couchage pour les techniciens, salles pour les ventilateurs et groupes électrogènes, salles de calculs des coordonnées de tir et centre de transmission. Dans les kiosques supérieurs se trouvent des appareils de relevé des cibles : télémètre, goniomètre, correcteur de parallaxe.

La partie visible du blockhaus ne représente que 10% de sa surface totale, (un véritable iceberg de béton. Lol)comme quoi. Presque entièrement enterré, le poste de commandement de la batterie Graf Spee figure parmi les plus importants bunkers de la région.

Petit point sur la Batterie Graf Spee

Brest est un port stratégique pour l’armée allemande. Il a vocation à abriter une partie des navires de la Kriegsmarine, et notamment ses cuirassés et sous-marins pour des escales techniques. Dès juillet 1940, la construction de la batterie Graf Spee commence, afin d’interdire l’accès à la rade de Brest à tout bâtiment ennemi. Par sa taille et la puissance de son artillerie, il s’agira de la plus importante batterie du Finistère.

Aller hop, direction la visite de ce blockhaus: Alors sur 5 étages et 500 m² d’expositions, la visite en sens unique débute sous l’accueil, dans le casernement des 25 soldats de l’artillerie côtière défendant la position. Tu découvriras grâce aux mises en scènes la vie quotidienne sur le mur de l’Atlantique. Sur les étages suivants ont y raconte les années de guerre en Bretagne : guerre éclair, stalags, occupation, France Libre, collaboration, résistance, combats pour Brest, Libération. 

Puis direction le niveau des kiosques d’observation et du point de vue panoramique, qui offre une vue unique sur l’entrée de la rade de Brest de la Presqu’île de Crozon à Ouessant.

Tu terminera ta visite par une promenade sur le site, ou l’on peut découvrir les autres blockhaus de défense rapprochée, ainsi que divers  matériels plus imposants et les tranchées de liaison.

Un musée interactif pour toutes les générations dans lequel tu découvrira également la reconstitution d’un abris anti-bombardement.

Finalement, une belle visite et rencontre d’un dès deux responsables de ce Musée Mémoire et découverte aussi de la Pointe Saint Mathieu et de son ancienne Abbaye. Au niveau accès, rien de plus facile, très bien indiqué et on voit ce bunker de loin, (vue sa taille, il est inratable. Lol). De plus tu peux te garer facilement sur le parking, idem à la Pointe. Pour la famille pas de soucis, cela intéressera les petits comme les grands, toujours avec l’âge de 12 ans pour le musée. Par contre, toujours très compliqué voir impossible à visiter pour les personnes à mobilité réduite. Idem pour la Pointe Saint-Mathieu.

Voilà, j’espère que mon article et les photos qui vont suivre te donnerons l’envie si tu passe dans le coin de visiter ce lieu et ce magnifique musée bunker.

Enfin, si vous souhaitez retrouver tous mes articles, n’hésitez pas à cliquer sur le MENU/CATÉGORIE, dans la colonne de droite ou pour les portables et certaines tablettes en bas de page. Ainsi, vous les retrouverez répertoriés par rubriques et départements.

INTERET HISTORIQUE:

Note : 5 sur 5.

ACCESSIBILITE:

Note : 3.5 sur 5.

ENFANT:

Note : 3.5 sur 5.

(Photos collection privée Patricia Gontier. La Pointe Saint-Mathieu et Musée Mémoire 39-45)

Un commentaire

  1. Wahou avec armement et télémètre! Bonne idée l’utilisation de l’HDR pour certains des clichés sous le temps breton.
    Je me souviens avoir aperçu ce bunker dans un Nazi Megastructures. Il faudra que j’aille le visiter!

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s