CÉRÉMONIE 18 JUILLET 2021 :  » À la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État Français et d’hommages aux Justes de France ».

Hello,

Aujourd’hui, direction la ville d’Angers, (49000), dans le département du Maine-et-Loire dans le cadre du Devoir de Mémoire, pour assister à la cérémonie :

 » À la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État Français et d’hommages aux Justes de France ».

Cette cérémonie, c’est déroulée dans un lieu lourd de sens, je m’explique :

En juillet 1942, Le Reich organise l’opération « Vent printanier » ce nom de code s’inscrit dans le projet visant à déporter les Juifs des territoires occupés de l’ouest de l’Europe, (France, Pays-Bas et Belgique), dans le cadre de sa politique d’extermination de toutes les populations israélites.

À Angers, Le Grand Séminaire, (maintenant appelé Centre Saint-Jean), situé au 36 de la rue Barra fut le lieu ou les Juifs furent « parqués » dès le 15 juillet 1942 au soir, avant d’être entasser dans des wagons en direction du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau.

Au total 824 Juifs seront détenus en ce lieu, hommes, femmes et adolescents, (l’âge minimal pour ce convoi fut de 15 ans). Dès leur arrivée, ils seront automatiquement séparés, les hommes d’un côté et les femmes de l’autre, et incarcérés dans les chambres des moines sur des paillasses.

Le 20 juillet, à partir de midi tous les Israélites enfermés au Grand Séminaire sont acheminés par autobus vers la gare d’Angers et plus particulièrement sur le quai Maroc situé plus en retrait, à l’abris des regards de la population. En premier lieu, ce sont les femmes, environ 400 qui sont transférées et embarquées. Elles vont attendre des heures dans la chaleur de ce mois de juillet, entassées dans les wagons puisque que l’opération ne va se terminer que vers 17h.

Ensuite, ce fut le tour des hommes, eux aussi transférés et directement entassés entre 70 et 80 personnes par wagon.

À partir de 20h, les feldgendarmes, (gendarmes allemands), prennent la relève des fonctionnaires français pour l’escorte du convoi.

À 20h35, le convoi pars en direction d’Auschwitz, ce sera le seul convoi de toute la guerre et l’occupation qui partira d’une ville de province en France pour s’arrêter directement à Auschwitz. Tous les autres convois emporteront les déportés au camp de Drancy, qui sera le lieu de triage pour envoi ensuite aux différents camps de concentration et d’extermination.

À la libération seul 14 hommes et 2 femmes reviendront en vie de ce convoi.

Ce dernier restera tristement célèbre pour la ville d’Angers sous le nom de : « Convoi n°8 », tirant son nom du fait qu’il fut le 8ᵉ convoi partit de France.

Donc ce matin, une cérémonie fut célébrée en présence des représentants politique de la ville, mais aussi des représentants religieux, afin de rendre hommage sur les lieux même de leur internement à tous ces Juifs déportés, mais aussi aux Justes du Maine-et-Loire au nombre de 27 et les victimes de racisme.

Je vous laisse découvrir les photos et la vidéo de la prière juive en hommage aux victimes.

Enfin, si vous souhaitez retrouver tous mes articles, n’hésitez pas à cliquer sur le MENU/CATÉGORIE, dans la colonne de droite ou pour les portables et certaines tablettes en bas de page. Ainsi, vous les retrouverez répertoriés par rubriques et départements.

(Photos et vidéo, collection privée Patricia Gontier).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s