La Batterie Allemande de Crisbecq

Hello,

Près pour une nouvelle excursion? Aujourd’hui, je t’emmène en Normandie, Route des Manoirs à Saint-Marcouf, (50310), dans le département de La Manche.

On par à la découverte d’un lieu important du dispositif du Mur de l’Atlantique. Comme toujours pour te remettre dans le contexte de l’époque mon petit cours d’histoire, (on change pas les bonnes habitudes. Lol):

La construction de la batterie commence en été 1941, supervisée par l’organisation TODT qui installe son PC au château de Germiny à St Marcouf de l’île. Elle y fait travailler des prisonniers russes et polonais qui logent dans des baraquements en bois près du château de Francqueville près de Sortosville, (ce qui est drôle en Normandie, c’est que tu as plein de villages, communes… qui ce termine par ville. OK tu l’avais remarqué , mais cela me fait rire à chaque fois. Oui Loulou, il me faut pas grand chose pour rire. Lol). Plus tard en 1943 pour accélérer les travaux, des ouvriers français sont employés par l’organisation TODT qui arrivent de Paris et de Bretagne pour travailler sur le chantier. (ça fait quand-même moins loin que de les faire venir de Russie ou Pologne, ça gagne du temps).

Dans un premier temps, l’organisation TODT construit 5 encuvements pour canons de 155mm de type français St Chamond, la batterie est alors intégrée dans un régiment d’artillerie côtière de l’armée de terre. En décembre 1942 une seconde phase de construction est entreprise, elle concerne les abris et les soutes à munitions. Puis fin 1943 c’est au tour des casemates. C’est à ce moment là qu’elle change d’appartenance, elle passe de l’armée de terre à la marine, au MAA 260 groupe d’artillerie côtière de marine, basée à CHERBOURG, qui y installe des canons de 210mm. Cependant, étant trop excentrée de son commandement, elle reste rattachée à la 3° batterie du HKAR 1261, qui, elle, est transférée à Fontenay avec ses canons de 155. Pour les différencier, (car là, moi je m’y perds!!! ça commence à pas être simple leur histoire), les allemands la nomment : « batterie Marcouf ».

La batterie de Crisbecq est commandée par l’Oberleutenant Walter Ohmsen, 3 officiers et 7 sous officiers, servie par 297 marins et protégée par une centaine d’hommes de l’infanterie. Ce qui monte à environ 400 hommes l’effectif total de la garnison.

Bombardée à partir du 20 avril 1944, la batterie reçoit 2800 tonnes de bombes, mais est encore opérationnelle le matin du 6 juin, ( Deutsch qualité. Lol).  A l’aube du 6 juin 1944, à 5h52 : Ohmsen aperçoit à l’horizon les flottes alliée( je pense qu’il a dut avoir un gros coup de stress en voyant l’armada alliée lui faire coucou). Il alerte Cherbourg et reçoit l’ordre d’ouvrir le feu sur les ennemis. Retentit alors le 1er coup de canon du débarquement. S’entame un duel d’artillerie de marine entre la Batterie de Crisbecq et les navires au large d’Utah Beach. Les canons de la Batterie réussissent à couler le destroyer américain USS CORRY.

Les 10 et 11 juin, la Batterie est soumise une fois encore à plusieurs bombardements, mais faute d’effectif les Américains ne donnent pas d’assaut. Dans l’après-midi du 11 juin, Ohmsen reçoit l’ordre d’abandonner la Batterie avec ses hommes. Il laisse donc sur place 21 soldats blessés intransportables, (qui seront pris en charge par les américains), ainsi que les prisonniers. Avec les 78 survivants qui le suivent, il perce l’encerclement et rejoint les lignes à 10km d’ici.

Comme tu t’en est rendu compte, elle joua un rôle important au moment du débarquement et résista encore quelques jours après. Son importance stratégique résida surtout dans son emplacement et la taille de ses canons.

J’espère que ce petit article t’aura donner l’envie d’aller voir sur place et d’approfondir par toi-même tes connaissances sur cette Batterie Allemande. Tu pourras y aller en famille sans soucis, visiter à l’intérieur des blockhaus les scènes de la vie quotidienne reconstituées. L’accès à la Batterie est facile et un parking te permet de te garer sans difficultés. Pour les enfants, pas de tranche d’âge, imposée, je mettrais quand même pas en dessous de 8 ans, tant par l’intérêt du site que par le fait qu’il faut quand-même marcher et qu’avec une poussette cela n’est pas dès plus pratique. Pour les personnes à mobilité réduite, le site n’est pas particulièrement accessible non plus. Pense juste à prendre une paire de baskets ou des chaussures de randonnée, c’est quand-même plus confortable et n’oublie pas ton appareil photo. En fin de visite tu as également une boutique de souvenirs et tu peux demander des renseignements, l’équipe se fera un plaisir de répondre à tes interrogations.

On se retrouve pour de nouvelles aventures, mardi 26 janvier. Bisous.

Enfin, si vous souhaitez retrouver tous mes articles, n’hésitez pas à cliquer sur le MENU/CATÉGORIE, dans la colonne de droite ou pour les portables et certaines tablettes en bas de page. Ainsi, vous les retrouverez répertoriés par rubriques et départements.

Batterie de Crisbecq – Route des Manoirs – 50310 SAINT MARCOUF DE L’ISLE – Tél. : 06.68.41.09.04 – Email : contact@batterie-marcouf.com

INTÉRÊT HISTORIQUE:

Note : 5 sur 5.

ACCESSIBILITÉ:

Note : 4 sur 5.

ENFANTS:

Note : 4 sur 5.

(Photos collection privée Patricia Gontier)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s